Groupement d'employeurs. Atout Pays de Rance atteint 100 adhérents.

Groupement d'employeurs. Atout Pays de Rance atteint 100 adhérents.

À sa création, en 2003, le groupement d'employeurs ne comptait que neuf adhérents. Aujourd'hui, il atteint le centième de Rennes à Saint-Malo, via Dinan.

Sanden, le centième adhérent
Et le centième adhérent n'est pas une petite entreprise, puisqu'elle emploie 800 personnes à Tinténiac : Sanden, représentée par son directeur, Philippe Tiron. L'annonce a été faite, mardi soir, chez Tirel Guérin, à La Gouesnière, lors de l'assemblée générale.
Pierre Merhand, directeur d'Atout pays de Rance, et son président, Philippe Musellec, avaient, par ailleurs, invité Edgar Grospiron, l'ancien champion olympique de ski de bosse.

Que venait-il faire ? Témoigner, avec beaucoup d'humour, que la performance s'obtient sur les mêmes valeurs que celles des sportifs. Message : « Pour réussir, il faut vouloir plus que les autres. »

21 métiers à temps partagé
Dans cet esprit-là, l'entreprise Atout pays de Rance ne manque pas d'ambition. Implantée à Saint-Malo, Dinan et Fougères (où elle a progressé de 91 % cette année), elle veut élargir encore son champ d'action. À ses 21 métiers proposés à temps partagé par une centaine de salariés, vient de s'ajouter celui du sport péri scolaire. L'originalité du système réside dans le recrutement, en CDI, par Atout pays de Rance, pour répondre aux besoins de flexibilité. Cela peut venir de la saisonnalité, mais aussi du besoin d'une compétence particulière, ou trop forte, pour que telle ou telle entreprise embauche à temps plein. Certaines vont même parfois jusqu'à fidéliser ces avatars d'intérim, pour ne pas perdre l'expérience capitalisée. Un nouveau chargé de développement vient d'être recruté, et ce ne sera pas le seul : de cinq chargés de communication, marketing et commerce, il est question de doubler d'ici à fin 2016. L'association vise des compétences pointues et recherchées : juridiques, relations humaines, contrôle de gestion, animateur qualité, ou encore conducteur de ligne (quitte à en assumer la formation).
Le chiffre d'affaires de l'année écoulée s'est élevé à 1,8 million.

Article complet sur le site du journal Ouest-France : http://www.entreprises.ouest-france.fr/